Depuis plusieurs jours, la Guadeloupe fait face à une crise sociale majeure, avec comme
conséquence une insécurité croissante pour les internes sur le département.
Les accès routiers bloqués, les incendies, le vandalisme, le vol et la menace par arme à feu deviennent
le quotidien de la population guadeloupéenne par ces temps de crise.

Les internes présents sur le territoire doivent faire face à ces menaces afin de se rendre sur leur lieu
de travail, qu’il soit hospitalier au CHU de Guadeloupe et au CH de Basse-Terre, ou ambulatoire.

L’insécurité et la mise en péril de leur vie, ainsi que celles du corps médical hospitalier, n’apparaît pas
comme un axe de priorité de la gestion de la crise par la préfecture et l’ARS, qui dénoncent seulement les
agressions physiques à leur encontre.

/!\ Ainsi, devant ce péril imminent, le Bureau des Internes des Caraïbes se prononce en faveur du droit de
retrait des internes sur le territoire, tant que les conditions minimales de sécurité à l’exercice de leur fonction
ne seront pas obtenues.
/!\

Nous sommons donc Mr Alexandre ROCHATTE, préfet de la région Guadeloupe, de prendre en
considération nos demandes légitimes, en mettant en place un service policier permanent aux abords des CHU
mais aussi le long des axes y menant
. De plus, la réaction des forces de l’ordre à l’appel de personnels soignants
agressés aux points de contrôle se doit d’être une priorité
de l’État, au même titre que la gestion du carburant
que vous avez décrété.

Nous sommons également Mr Gérard COTELLON, directeur du CHU de Guadeloupe, de permettre aux
internes ne pouvant regagner leur domicile de bénéficier d’un hébergement temporaire le cas échéant.


Les internes regagneront leurs postes au moment où leur sécurité sera de nouveau assurée.
Nous espérons que ces mesures seront obtenues afin de garantir à tous les citoyens un accès à des
soins de qualité, et non au détriment de la santé ou de la vie des internes, et que les instances directives
concernés prendront contact avec nous.

Le BIC vous soutient et vous accompagne tout au long de ces moments difficiles!

Nicolas OLIVIER – Président president@internescaraibes.org | 06.12.36.49.38

Mounir SERAG – 1er Vice-Président premiervp@internescaraibes.org | 06.31.05.03.55